LE PORT DE LA MORINIÈRE
>>
Accueil
>
A voir
>
LE PORT DE LA MORINIÈRE
Port-Saint-Père

LE PORT DE LA MORINIÈRE

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Sur les rives de l'Acheneau, le petit port de la Morinière incite à la rêverie, au calme dans un paysage verdoyant.  
Les terres de Port-Saint-Père ont été occupées très tôt : Des sarcophages mérovingiens ont été retrouvés au XIXème siècle dans son bourg; et des vestiges gallo-romains d'un premier édifice de traversée de l'Acheneau o;nt aussi été identifiés. La toponymie prend ici tout son sens. A l'origine, Portus Sancti Petri signifie le passage dédié à Saint-Pierre, le port de Saint Pierre. Le nom de la commune s'est transformé en "le port de saint père" puis Port-Saint-Père.  A noter que durant la Révolution française, par souci de déchristianisation, le Port-Saint-Père abandonna son "Saint-Pierre" : on lui attribua le nom de Port Boulay, faisant référence à l'administrateur du district de Paimboeuf, Boulay Paty. Au Moyen Âge, des forteresses féodales vont s'implantées le long du Tenu, qui connaît un trafic maritime important avec le commerce naissant. C'est le cas des seigneuries de la Tour et de la Rivière sur la paroisse de Portus Sancti Petri. Situé sur le cours d'eau menant à la Loire, Port-Saint-Père devient un lieu d'échange. Le port de la Morinière est positionné sur la route du sel (de Bourgneuf-en-Retz à Nantes). Il est devenu un passage stratégique et il s'est ainsi très vite développé. L'activité économique a alors enrichi ses seigneurs. Des familles de bateliers vont alors s'imposer dans la commune dès le début du XVIIIème siècle. Les chargements se faisaient sur la chalandière. il s'agit de l'étroit canal où s'amarrent les chalands qui circulent dans les chenaux du marais. La chalandière du port de la Morinière permet le chargement et le déchargement des céréales, du fourrage, du vin ainsi que l'importation des tuffeaux de la région de Saumur et la chaux vive de Chalonnes.  De 1889 à 1938, l'Acheneau a surtout servi pour le transfert d'énergie (bois, pierres ou sables). Le port de la Morinière connait un trafic considérable et il reste très actf jusqu'au début du XXème siècle. Le petit plus :  Au départ de ce port, il est possible de découvrir la rivière et ses payages avec notre partenaire Escapade Nature, qui propose des locations sous différentes formules : en canoë, en kayak, en pédalo et même en bateau électrique ! 

Contact

Rue de la Morinière
44710 PORT-SAINT-PERE

Météo