Château de la Salle
>>
Accueil
>
A voir
>
Château de la Salle
Villeneuve-en-Retz

Château de la Salle

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le premier château de la Salle datait du XVème siècle, propriété d'Alain du Croizil en 1404. Le second château était la propriété de l'intendant d'Albert de Gondi, duc de Retz, au XVIème siècle. C'est le troisième château, qui est construit à cet emplacement au début du XIXème siècle.  
L'ancien château médiéval  ​Le domaine remonte à 1368. A cette date, c'est la famille Colard de La Salle qui possédait, en la terre Seigneurie de La Salle, une demeure avec son enceinte en bois. Olive de La Salle s'unit à Jean de Croisil (ou Croizil) vers 1404, le domaine passe ainsi à la famille Croisil. De cette union naît Alain du Croisil C'est à cette époque que fut construit le premier château fortifié. De celui-ci subsistent quelques éléments : les ruines des deux grosses tours médiévales d'origine, situées de part et d'autre de la nouvelle construction. Elles abritent aujourd’hui deux beaux châtaigniers. des vestiges de l'ancien mur sont également présents autour de la propriété, et la douve d'origine, toujours visible devant le parc surplombant le château actuel. Cette maison fortifiée reste dans la même famille durant près de deux siècles. Le château du XVIème siècle, de famille en famille... Par succession, le domaine de La Salle, en 1583, passe à la famille Venier. Le nouveau château est érigé pour Francisco Veniero (alias Francisque Venier), seigneur de La Guerche en Saint-Brévin et de La Salle en Fresnay, gouverneur du duché de Retz de 1583 à 1594 (date de sa mort), capitaine du château de Machecoul. Ce gentilhomme vénitien, descendant d'une famille qui donna trois doges de Venise, vint en France avec le duc de Somme, à la suite d'Albert de Gondi (1522-1602). Ce dernier, d'origine italienne, est connu pour avoir été l'un des principaux hommes de confiance de la reine Catherine de Médicis. En 1565, il épouse Catherine de Clermont, baronne de Rais, veuve de son premier mariage. C'est en leur faveur que le roi décide d'ériger la baronnie en comté, puis en duché-pairie en 1581. Il devint ainsi le premier duc de Retz, dit "le maréchal de Retz".  Albert de Gondi va nommer, comme intendant de son précieux duché, Francisco (devenu Francisque) Venier. Celui-ci avait épousé, vers 1580, Jeanne la Touche-Limouzinière, héritière de la seigneurie de La Salle.   La famille Venier s'unira ensuite à la lignée Bastelard (ou Bastelart). En effet, cette seigneurie appartient en 1656 au fils d'Antoinette Venier, Emmanuel de Bastelard, gentilhomme de la Chambre du roi. Celui-ci laisse sa terre à son fils, Henri de Bastelard. C'est le roi Louis XIV qui créa en 1681, la chatellenie de la Salle en Fresnay, en unissant celle-ci à la seigneurie de Noë Briord. Cette dernière avait été achetée en 1675 par le même homme. C'est d'ailleurs Henri de Bastelard, qui fit reconstruire l'église de Fresnay en 1684, en témoignent une pierre scellée dans le mur de l'église, ainsi que les chapelles de La Salle.   Elisabeth-Claude de Bastelard hérite de la châtellenie de La Salle à la mort de son frère Henri en 1701. À son propre décès, en 1712, c'est un parent, Claude de Chardonnay, seigneur de Bicherel, qui en hérite. Mais cette seigneurie est vendue judiciairement et acquise en 1715 par le marquis Louis de la Roche Saint-André (1689-1759).   Puis, en 1784, Louis-Marie de la Roche Saint-André va vendre une partie de leur domaine, qui passe ainsi à la famille Cébert. C'est Pierre-Louis de Cébert, écuyer, gendarme de la garde du roi, négociant nantais qui en fait l'acquisition. Le château du XIXème siècle Le château est incendié en 1794, par les troupes républicaines, pendant les Guerres de Vendée. Il est reconstruit entre 1803 et 1805 par la famille Cébert et devint une folie. Une longue allée bordée d'arbres y conduit. Sous la Restauration, c'est Pierre Cébert, riche commerçant nantais, qui habite la demeure, et qui deviendra maire de Fresnay de 1821 à 1831, puis de 1838 à 1849. Ensuite, c'est la famille Rolland de Rengervé, grande famille de Fresnay, qui hérita du château. Amélie Cébert de La Salle (1818-1889) avait épousé en 1853, Ambroise-François Rolland de Rengervé (1815-1899), qui devint maire de Fresnay de 1871 à 1892. Restauré à la fin du XXème siècle En 1999, le domaine fut racheté par ses propriétaires actuels qui lui ont restitué sa splendeur après 18 mois de rénovation. Aujourd'hui, c'est une bâtisse noble qui a fière allure dans le paysage. Propriété privée, le château, non ouvert à la visite, reste visible de la route. Il accueille, depuis 2022, un hébergement touristique de Villeneuve-en-Retz (Château Chevreuil).

Contact

La Salle
Fresnay-en-Retz
44580 VILLENEUVE-EN-RETZ

Météo